Charente-Maritime: la reprise du marché immobilier se confirme

Alors que s'ouvre ce vendredi le salon de l'immobilier à La Rochelle, les statistiques 2017 des notaires sont formelles: le marché a bien repris en Charente-Maritime. Des transactions en hausse de 20 à 30%, et des prix qui eux aussi s'envolent, avec toutefois de fortes disparités entre territoires.

Selon les statistiques de la chambre des notaires de la Charente-Maritime, le prix de la pierre a progressé dans le département en 2017: +4,3% pour les appartements anciens, et +3,4% pour les maisons anciennes. C'est plus que la moyenne nationale (respectivement 1,7 et 1,9% d'augmentation).

Surprise: c'est Jonzac qui enregistre la plus forte hausse pour le prix de ses maisons anciennes, +12%... un rattrapage après plusieurs années de baisse. A Jonzac, le prix médian reste raisonnable, autour de 120.000 euros, contre 484.000 euros pour une maison sur l'île de Ré. 

Les prix des maisons anciennes s'envolent dans les îles

Lees îles de Ré et d'Oléron tirent une fois encore leur épingle du jeu avec respectivement 8,2 et 7,9% d'augmentation des prix des maisons anciennes en 2017. Des prix tirés par la clientèle parisienne et étrangère pour , plus locale et régionale pour Oléron.

A Royan et dans sa région, ce sont les plus de 50 ans qui portent le marché, avec des maisons en hausse de 6,8% en 2017.  Mais à Royan, les prix restent encore plus bas qu'il y a cinq ans (-2,5%). Notez que les prix varient fortement en fonction des communes: prix de vente médian des maisons de 147.000 euros à Saint-Just-Luzac, 290.000 euros à Saint-Palais-sur-Mer.

En 2017, les prix des maisons anciennes sont restés stables à Rochefort. Mais la hausse est forte pour les appartements anciens: +7,2%.

A La Rochelle, ce sont les programmes neufs qui tirent les prix vers le haut

A La Rochelle, les prix de l'immobilier ancien ont connu une augmentation soutenue: +3,3% pour les appartements anciens, +4,9% pour les maisons anciennes.  La Rochelle où c'est le prix des appartements neufs qui impressionne. Beaucoup de programmes neufs sortent de terre, et les prix s'envolent: +8,6%.

Une augmentation des prix qui marque le retour des acheteurs sur le marché de la pierre. Selon les notaires charentais maritimes, les transactions ont progressé de 20 à 30% selon les secteurs. Parmi les explications: des taux d'intérêt toujours en dessous de 2%, des banques un peu moins difficiles dans leurs conditions posées aux acquéreurs, une loi Pinel toujours favorable pour la défiscalisation de la pierre. Sans oublier un rendement des loyers qui bat encore certains placements financiers, les risques en moins...

© France Bleu - publié sur Barnes Ile De Ré le 15/02/2018

Retrouvez cet article dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant :
https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/charente-maritime-la-repris...